Veuillez souhaiter la bienvenue à Jason Polak dans l'équipe !

Écrit par Thibaut le 15 mars 2022

You can find out the difference between the prices at the pharmacy, from where you can buy the medication in your country. Prednisolone, cheap prednisolone tablets, prednisolone tablets, Piešťany cialis bestellen ohne rezept prednisolone tablets, prednisolone oral, prednisone. This drug is to be taken in the morning on an empty stomach.

It is also prescribed to treat other types of cancers. Zithromax 250 mg price in malaysia the http://torreled.com/30588-farmacia-dove-si-può-comprare-il-viagra-94924/ other is an online forum where customers can submit their own photos. Prednisone, an old medication used for more than half a century, is now available in tablet and injectable forms, which are generally used as a single injection every other day.

Aujourd'hui, nous aimerions que vous souhaitiez la bienvenue au nouveau rédacteur de Photography Life, Jason Polak ! Jason est un photographe animalier et mathématicien du Canada dont vous avez vu d'excellents articles et photos sur la page d'accueil ces dernières semaines. Voici un peu de Jason sur son parcours en tant que photographe.


Jason Polack
Moi-même

Mes premiers souvenirs de photographie sont des fragments d'enfance d'appareils photo argentiques jetables et automatiques. Avec ceux-ci, je me suis surtout promené à la recherche de motifs délicieux, et je n'ai probablement jamais tourné que dix rouleaux de film dans ma vie. (Je peux prendre autant d'images en une journée maintenant.)

Une fois, quand j'avais environ huit ans, j'ai trouvé un reflex argentique avec un 55 mm f/2 dans une armoire à jouets. Malheureusement, il était cassé, mais j'adorais regarder dans le viseur car je pouvais faire la mise au point de l'objectif et voir les effets d'une faible profondeur de champ. Je pensais que c'était la chose la plus cool au monde. Si seulement cet appareil photo avait pu prendre une photo. Incidemment, je me souviens encore que l'objectif était un 55 mm f / 2 car j'ai retrouvé cet appareil plusieurs années plus tard et j'ai essayé de monter l'objectif à l'envers sur un autre objectif pour un système macro plutôt étrange.

Garrot à oeil d'or
Goldeneye commun, Nikon D500 + 500mm f/5.6 PF @ 500mm, ISO 800, 1/3200, f/5.6

Quelques années plus tard, au collège, le professeur d'informatique nous a dit que nous aiderions à concevoir le site Web de l'école, et qu'il contiendrait des images. Il nous a montré l'appareil photo numérique de l'école que nous pouvions utiliser. Il stockait les images sur une disquette et c'était moins d'un mégapixel. Je pensais que c'était un son tellement cool et pratique par rapport au film, mais malheureusement je n'ai jamais pu l'utiliser.

Goéland à bec cerclé
Goéland à bec cerclé, Nikon D500 + 500mm f/5.6 PF @ 500mm, ISO 180, 1/3200, f/5.6

En fait, je ne me suis pas sérieusement lancé dans la photographie avant mes études supérieures en 2015, où je me suis accroché à l'idée d'acquérir un reflex numérique. Je ne sais pas d'où m'est venue cette notion, mais j'utilisais un appareil photo compact et mon téléphone portable depuis un certain temps et c'était plutôt limité de filmer avec ceux-là. Et juste peut-être, j'ai été encouragé par les Canon Rebels dans la vitrine d'un magasin, que je n'arrêtais pas de passer sur le chemin de l'école.

Quoi qu'il en soit, je suis un peu obsessionnel, et bientôt je lisais sur les caméras pendant des heures chaque jour, rêvant d'en avoir enfin une entre les mains. Peu de temps après, j'ai acheté le Pentax K-50. Je me souviens encore des premiers clichés que j'ai pris avec, qui étaient comme on pouvait s'y attendre horribles – et pire encore, c'étaient des JPEG. Bien sûr, j'ai mis l'appareil photo en mode brut presque immédiatement après.

Carouge à épaulettes
Carouge à épaulettes, Nikon D500 + 500mm f/5.6 PF @ 500mm, ISO 500, 1/2000, f/5.6

En fait, je ne me suis pas tout de suite intéressé aux oiseaux ou à la faune. Je ne m'intéressais même pas aux oiseaux et je savais à peine deux choses à leur sujet. À l'époque, je vivais à Montréal, qui possède l'un des plus beaux jardins botaniques, alors j'ai beaucoup pratiqué avec les plantes. Mais juste un an plus tard, mon diplôme de mathématiques se terminait et j'ai réalisé que malheureusement, je devais trouver un emploi. D'une manière ou d'une autre, j'ai réussi à obtenir un poste de chercheur postdoctoral en Australie et comme vous le savez peut-être, l'Australie est connue pour ses perroquets colorés.

Je n'avais pas d'objectif adapté à l'observation des oiseaux à l'époque, mais un jour, j'ai réussi à capturer un cliché d'un Loriquet arc-en-ciel à 210 mm. Bien sûr, j'avais déjà une passion pour la photographie, mais quand j'ai vu ce premier oiseau dans mon viseur, j'ai ressenti quelque chose que je n'avais jamais ressenti auparavant.

Il est difficile de décrire ce qu'était ce sentiment. Mais cette première photographie d'oiseau ne consistait pas seulement à créer une photographie. Il s'agissait plutôt d'établir une connexion personnelle avec une autre créature vivante et de partager cette connexion à travers une image capturée. C'était presque comme si j'étais seul dans une pièce, et puis soudain j'ai découvert d'autres personnes autour de moi. Qu'il suffise de dire que depuis, je suis passionné par la photographie et l'observation des oiseaux.

Méliphage varié
Honeyeater varié, Pentax K-50 + FA* 300 f/4.5 @ 300 mm, ISO 800, 1/400, f/5.6

J'ai eu de nombreuses passions créatives dans la vie, telles que les mathématiques et la musique, mais la photographie et la photographie d'oiseaux en particulier se distinguent comme les plus passionnantes et les plus excitantes. Avec le recul, je pense que les oiseaux ont jusqu'à présent fourni la bonne combinaison de stimulation intellectuelle, d'exploration artistique, de connexion avec le monde naturel et de défi. Je ne peux pas non plus nier les avantages sociaux de la photographie d'oiseaux. J'ai rencontré tellement de gens merveilleux tels que des photographes d'oiseaux, des ornithologues amateurs ou simplement des gens qui me voient avec un grand objectif et qui veulent en savoir plus sur ce que je fais.

L'histoire de mon arrivée à Photography Life remonte à l'époque où j'ai eu ce premier reflex numérique. J'ai en quelque sorte trouvé ce site Web grâce à mes recherches approfondies et il est rapidement devenu l'une de mes lectures quotidiennes préférées. J'ai adoré la belle photographie, et je me souviens encore à quel point c'était relaxant de revoir les résultats Imatest de Nasim en comparant différents objectifs. Au cours des dernières années, j'ai également eu le sentiment que je voulais faire de la création de contenu de manière plus professionnelle. J'ai toujours aimé écrire et je ne peux pas m'empêcher d'écrire sur presque tout ce que je fais.

Mésange à tête noire
Mésange à tête noire, Nikon D500 + 500 mm f/5.6 PF @ 500 mm, ISO 1250, 1/400, f/5.6

J'ai cherché pendant des mois sur les sites d'emploi pour trouver quelque chose que je pouvais faire avec la photographie et l'écriture, mais je n'ai pas été surpris de trouver très peu de résultats. Alors, quand j'ai vu que Nasim et Spencer recrutaient, j'ai tout de suite envoyé ma candidature. Maintenant que j'ai rejoint l'équipe, je suis ravi d'avoir l'opportunité de partager mes aventures photographiques avec un large public et d'apprendre de mes collègues écrivains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *