Examen du cardan Weebill 3 : stabilisation vidéo puissante

Écrit par Thibaut le 3 septembre 2022

Tibotol online without prescription from best price canada - this medication has been shown to be safe in women who are taking other medicines. In order to get cheap levitra you have https://physicsfix.com/ to have a prescription. You should also know that these drugs are available in generic form.

Glycopeptide resistance, however, has been reported in *enterococcus faec. Buy online pharmacy amoxil online - amoxil how much does paxlovid cost at pharmacy Wilkinsburg - buy online pharmacy amoxil online. Sperm donor & assisted hormone therapy (aha) has become the gold standard to help improve fertility for men with diminished sperm counts.

Le cardan Weebill 3 de Zhiyun est un cardan compact mais puissant, capable de stabiliser les appareils photo sans miroir et DSLR avec de grands objectifs rapides pour une utilisation vidéo. J'ai passé les dernières semaines à tester le stabilisateur Weebill 3 sur un certain nombre de tournages vidéo, en le comparant à mes expériences passées avec d'autres cardans de Zhiyun et DJI. Dans cette revue, j'explorerai ce qui distingue le Weebill 3 de la concurrence, ainsi que certaines des fonctionnalités innovantes.

Si vous recherchez un cardan plus petit pour filmer des vidéos, peut-être pour stabiliser un appareil photo compact ou un smartphone, vous pouvez consulter notre guide des 8 meilleurs cardans vidéo sur le marché, qui explore une variété d'autres gammes de produits à cardan.

Pourquoi avez-vous besoin d'un cardan

Si vous filmez une vidéo avec votre appareil photo reflex numérique ou sans miroir, un cardan est essentiel pour obtenir des images fluides à main levée. Grâce à l'utilisation de moteurs, un cardan vidéo peut maintenir votre appareil photo stable et minimiser la plupart des tremblements de l'appareil photo. Cela peut vous aider à obtenir des images stables lorsque vous êtes immobile, ainsi que des mouvements de panoramique et d'inclinaison fluides. Les cardans permettent également une variété de prises de vue spécialisées, vous permettant de positionner ou de déplacer la caméra d'une manière qui ne serait tout simplement pas possible autrement.

Bien qu'un cardan ne rende pas automatiquement vos images parfaites, les images instables ont tendance à être immédiatement rebutantes. Si vous photographiez des biens immobiliers, des événements, des mariages ou des tournages à des fins commerciales ou de stock, un cardan est essentiel. J'utilise un cardan depuis un certain nombre d'années maintenant, et pendant ce temps, j'ai mis à niveau car ma plate-forme vidéo est devenue plus lourde.

Le Weebill 3 se situe à l'extrémité supérieure de la catégorie de poids des appareils photo sans miroir, capable d'accueillir les plus grands appareils photo et les objectifs lourds comme le 24-70 f/2.8. Si votre kit est plus petit, constitué de boîtiers plus légers et d'objectifs f/4 ou plus lents, vous pourrez peut-être économiser de l'argent avec un cardan comme le Crane M3 ou M2-S, qui fonctionnent respectivement avec des appareils photo sans miroir moyens et légers.

Sans accessoires

Matériel de cardan

Qu'y a-t-il dans la boite

Le kit de nacelle standard du Weebill 3 comprend toutes les bases : la nacelle elle-même, les plaques pour connecter la caméra au bras et les câbles nécessaires à la communication entre la nacelle et la caméra. Le Weebill 3 possède également des filtres pour la lumière intégrée au cardan (plus à ce sujet plus tard dans la revue).

Il existe également un kit combiné qui transforme la mallette de transport standard en un sac en nylon plus luxueux, tout en ajoutant une poignée en bandoulière et un repose-poignet. Au moment de l'examen, le repose-poignet est également proposé en tant que complément gratuit au kit standard.

Casier de rangement

Avec l'un ou l'autre kit, tout ce dont vous avez besoin pour commencer à filmer est disponible dans la boîte. Lorsque mon cardan est arrivé, j'étais déballé et prêt à tirer en quelques minutes seulement. Cette facilité de configuration est due à plusieurs facteurs, notamment le mécanisme de montage, le placement intelligent des câbles et l'inclusion surprenante d'un micro et d'une lumière intégrés directement dans le cardan.

Accessoires disponibles

Bien sûr, ce ne serait pas un appareil photo sans accessoires supplémentaires disponibles à l'achat. Dans le cas du Weebill 3, ces accessoires comprennent un émetteur d'image et un contrôleur sans fil, pour un fonctionnement sans fil à distance.

Des accessoires comme ceux-ci entrent vraiment en jeu dans des situations spécialisées, comme la prise de vue avec le cardan monté sur une voiture, ou dans des productions plus importantes. C'est une bonne voie de mise à niveau, mais ce n'est pas quelque chose dont la plupart des vidéastes auront besoin immédiatement.

Weebill 3 en cours d'utilisation

Mon principal cas d'utilisation du Weebill 3 est la capture de vidéos immobilières. Un cardan est une excellente option pour filmer des procédures pas à pas, et j'ai maintenant tourné un certain nombre de vidéos sur le Weebill 3 à l'aide de mon Nikon Z7, généralement avec les objectifs 24-70 mm f/4 et f/2,8, ainsi que le 14-30 mm. . Avant le Weebill 3, j'utilisais le Ronin SC de DJI, qui vise un chiffre de charge utile inférieur.

La différence de capacités de charge utile entre les deux cardans est immédiatement apparente, le Weebill 3 étant mieux à même de s'adapter à un équilibrage bâclé (y compris uniquement l'extension du 14-30 mm lors du zoom). Le Weebill 3 nécessite toujours un équilibrage, comme tout cardan. Mais au moins avec mes charges utiles, cela ne nécessitait pas une précision au millimètre près, car les moteurs avaient encore beaucoup de couple.

Un autre facteur important pour ma situation est la résistance des moteurs à la surchauffe. Comme tout moteur électrique, les moteurs à cardan produisent de la chaleur en fonctionnement. Avoir une charge plus lourde (ou mal équilibrée) produit plus de chaleur. Avec les températures torrides des étés de l'Arizona, la surchauffe des moteurs peut être un problème. Je n'ai pas vécu cela sur le Weebill 3, malgré des prises de vue dans des conditions de plus de 105 degrés et le 24-70 mm f/2,8 assez lourd.

Qualité de stabilisation

Le travail le plus important d'un cardan est de stabiliser vos images. C'est un autre domaine où le Weebill 3 offre. Les images ont été parfaitement stables, sur toute une gamme de mouvements de caméra. Pour tester les performances, j'ai laissé le Weebill 3 "régler automatiquement" les moteurs pour qu'ils correspondent à la charge utile. Ce processus prend environ 10 secondes et peut être effectué directement à partir des commandes du cardan, sans aucune application nécessaire.

Je tourne la plupart de mes vidéos avec le 14-30 mm, ce qui ne pose pas le plus grand défi à un cardan. Pour cet examen, cependant, j'ai testé spécifiquement avec le zoom 24-70 et j'ai continué à obtenir une excellente stabilisation. Le cardan peut accueillir des objectifs encore plus longs, comme un premier 85 mm. Les résultats tiennent le coup, mais un équilibrage minutieux joue un rôle plus important à des focales plus longues.

Un dernier attribut de stabilisation qui, à mon avis, est négligé est la façon dont les valeurs par défaut se traduisent en images réelles. Les cardans ont beaucoup de commandes pour des choses comme la vitesse du moteur, et bien que celles-ci puissent souvent être ajustées via l'application ou les commandes de cardan qui l'accompagnent, avoir un bon point de départ fait une énorme différence. Je pensais que les paramètres par défaut du Weebill 3 fonctionnaient bien, mais si vous devez les modifier, vous avez accès aux options de vitesse, de lissage, de zones mortes et de suivi dans le menu.

Ergonomie

Il ressort clairement des supports marketing de Zhiyun qu'ils estiment que le plus grand différenciateur du Weebill 3 est son fonctionnement ergonomique. Le marketing promeut fortement la poignée en bandoulière, ainsi que la facilité d'utilisation du repose-poignet. Dans le monde réel, je suis d'accord avec ces affirmations : le cardan est vraiment confortable à utiliser, même sur de longues périodes.

La poignée de l'élingue se déverrouille d'une simple torsion, vous permettant de l'étendre ou de la rétracter à la hauteur la plus confortable, tout en restant solidement fixée avec une vis à oreilles séparée. Le repose-poignet est réglable sur une large gamme de positions, bien que les butées discrètes réelles soient renforcées par un système de dents et de plaques de verrouillage. Bien que cela rende le repose-poignet plus sûr, cela se traduit par seulement environ trois ou quatre «positions» réelles qui fonctionnent pour la façon dont je tiens le cardan, ce qui réduit une partie des possibilités de réglage.

Poignée d'élingue

En passant, je pense qu'il est un peu étrange de fonder une telle partie du marketing sur les accessoires ergonomiques, mais ensuite de verrouiller les accessoires derrière un achat séparé. Bien que le repose-poignet soit actuellement intégré gratuitement au kit standard, il n'est pas clair s'il s'agit d'une promotion à durée limitée. Quoi qu'il en soit, je considérerais que ces accessoires ajoutent beaucoup de valeur à la configuration, alors pensez à les ramasser si votre kit ne les inclut pas.

Un dernier avantage ergonomique et convivial est la configuration rapide de la plaque de dégagement. La plupart des nacelles ont une plaque qui se monte simplement sur la caméra, ce qui vous oblige à équilibrer la caméra chaque fois que vous la fixez à la nacelle. Le Weebill 3 gère les choses différemment, avec un système à deux plaques. Avec ce système, une plaque peut être verrouillée sur le cardan au bon endroit pour un équilibre parfait avec un combo appareil photo/objectif particulier. Ensuite, l'autre plaque (attachée à l'appareil photo) se retrouve toujours au bon endroit. Certes, vous devez toujours rééquilibrer la première plaque à chaque changement d'objectif, mais cela reste un gain de temps important.

Configuration de la plaque
La configuration à double plaque, fixée au cardan. Un outil de montage magnétique est montré ici aussi

Autres caractéristiques

Outre les accessoires ergonomiques, le Weebill 3 dispose également d'une lumière et d'un microphone uniques. Intégrée directement dans le bras du cardan, la lumière peut être contrôlée directement depuis la poignée, tandis que le micro se connecte à votre appareil photo via un câble de 3,5 mm.

La lumière a une température de couleur réglable, comprise entre 2600K et 5400K. De plus, même le kit standard est livré avec un filtre bleu, rouge, orange et jaune, qui se monte directement sur la lumière. Pour activer la lumière, il vous suffit d'appuyer sur la molette latérale et de la maintenir enfoncée, ce qui ouvre alors une interface de contrôle de la luminosité et de la température de couleur. Sur la base de l'emplacement et de la sortie, je pense que cette lumière est la plus utile pour les courtes distances comme le vlogging, et c'est juste une belle inclusion qui pourrait être utile dans certains scénarios.

Le micro est un peu plus polyvalent. Comme la lumière, elle est également montée sur le bras et est raisonnablement isolée du bruit du moteur ou de la caméra. Le micro est une mise à niveau claire par rapport au micro intégré sur la plupart des caméras. Alors que je m'en tiendrais toujours à un micro externe ou sans fil, le micro du Weebill peut offrir une meilleure qualité pour une piste de scratch ou de sécurité.

Vue complète
Ici, la lumière et le micro intégrés au bras (juste à côté de la caméra) sont visibles.

Verdict

Pour la stabilisation, le Weebill 3 est une excellente option. Bien qu'il soit plus petit et moins cher que certains des gros cardans, il est toujours capable de gérer des zooms f/2.8 avec d'excellents résultats. La convivialité est très bonne, mais pas parfaite. Heureusement, les quelques problèmes que j'ai avec le cardan n'affectent pas la convivialité de base.

L'un des problèmes est une application mobile mal conçue, qui oblige les utilisateurs à franchir un certain nombre d'étapes, notamment la création d'un compte séparé et la fourniture d'un accès à la localisation, juste pour utiliser le cardan. Après avoir vu cela, j'ai abandonné l'application et j'ai évalué le cardan uniquement sur la base des commandes intégrées, qu'il offre heureusement toujours.

La molette latérale pour contrôler les fonctions et les menus les plus avancés du cardan est située dans une position étrange. Pour le manipuler avec mon index, il faut le plier loin en arrière, tandis que l'utilisation de mon pouce me laisse saisir le cardan avec beaucoup moins de confiance. Comme amélioration, j'aimerais voir ces commandes se déplacer vers la main gauche, peut-être au-dessus du bouton d'enregistrement et de la manette de panoramique. Bien que les options couvertes par ces contrôles ne soient pas nécessaires en permanence, elles devraient être plus accessibles.

Écran d'affichage
Cette position du cadran de menu est étonnamment difficile à utiliser avec une charge sur le cardan.

Un dernier reproche concerne la documentation. Bien que les cardans n'aient pas besoin d'un manuel volumineux, la petite taille physique du manuel inclus rend certains schémas difficiles à lire. Pour les nouveaux utilisateurs de cardan, obtenir un bon équilibre est la clé d'une bonne expérience, et ces étapes du manuel pourraient être plus faciles à suivre.

À part ces problèmes de contrôle, les autres aspects du cardan sont tous assez bons. La qualité de construction, la durée de vie de la batterie et les accessoires inclus sont tous très bien faits, le cardan offrant beaucoup de performances pour le prix. La configuration à double plaque et les accessoires confortables (la poignée de la sangle et le repose-poignet) sont d'excellentes caractéristiques d'utilisation. Pour les productions à plus petite échelle, avoir une lumière et un micro intégrés peut également être utile.

Le Weebill 3 est disponible chez B&H en tant que kit standard et en combinaison avec la poignée en bandoulière.

Nacelle Weebill 3 : Stabilisation d'image puissante et ergonomique
  • Fonctionnalités
  • Qualité de fabrication
  • Manutention
  • Stabilisation
  • Vie de la batterie
  • Taille et poids
  • Emballage et manuel
  • Facilité d'utilisation
  • Logiciel
  • Évaluer

Note globale de la vie de la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *